Les Bulles en Rosés

Quand les bulles se déclinent en « rosé »

 

Des effervescents « méthode traditionnelle », en rosé, venant de cinq distributeurs (Carrefour, Colruyt, Cora, Delhaize et Makro) : voilà le thème de notre dernière dégustation qui rassembla 44 bouteilles.

Reflet de l’engouement actuel pour le Cava, ce mousseux espagnol (surtout catalan) fut le mieux représenté avec 19 échantillons dégustés devançant la famille des Crémants (Alsace, Bourgogne, Loire, Limoux et Bordeaux).

Des bouteilles vendues de 5,59€ (un Cava que nous avons apprécié, « Visiega » chez Makro) à plus de 20€ pour trois Champagnes (le plus cher à 26,99€). Quelques mousseux italiens complétaient la dégustation, généralement en qualité « extra dry ».

Mais on le sait, les bulles sont fragiles. Certaines bouteilles nous apparurent un peu « fatiguées », évoluées, sans doute d’un trop long séjour dans les rayons.

Ainsi, le Pinot Noir Elyssia (Cava, Freixenet) vendu chez Carrefour et Makro. Constatez la différence de couleur entre ces deux bouteilles… L’une présente une teinte jeune, vive, rubis. Et l’autre, une couleur orangée, signe d’évolution. Toutes deux se trouvaient en rayon la semaine dernière… Et y sont encore.

Parmi les valeurs sûres : Codorniu cuvée Barcelona et Perelada brut rosé en Cava.

Parmi les bonnes surprises : Crémant de Bordeaux Jaillance brut rosé, Crémant de Limoux brut rosé « L’Âme du Terroir » et Crémant d’Alsace brut réserve rosé (Ziegler).

 

Voir notre sélection sur:  http://www.leguidedachatdesvins.eu/fr/

Patrick Fiévez et Jacques Gièrs

 

Notre prochaine dégustation : les rosés 2016

Thème de la dégustation: 
Les Bulles en Rosés
Date de dégustation: 
2017/05/15