Beaujolais 2015 : du fruité, rien que du bonheur !

Beaujolais 2015 : du fruité, rien que du bonheur !

 

Nous l’attendions impatiemment cette dégustation. Avec le millésime 2015, la région du Beaujolais renoue avec un millésime qui allait certainement nous permettre de retrouver des rouges joyeux, sur le fruit (un fruité bien mûr), toujours dans un esprit de vin sans maquillage (non boisé, évidemment). Et c’est bien le cas.

Alors, grincheux, acariâtres, grognons, neurasthéniques : s’abstenir ! Mais si vous êtes plutôt du genre souriant, aimable, sociable, que vous aimez la vie et ses plaisirs, ces Beaujolais 2015 sont faits pour vous.

Ils étaient 28 à s’aligner pour notre dégustation (toujours « à l’aveugle », évidemment) et servis à bonne température (vers 14-15°). Toute la famille était là : Beaujolais, Beaujolais-Villages et les dix crus. Notre impatience fut bien récompensée. A l’exception d’un (qui présentait un peu d’acidité volatile), il nous fut difficile d’en écarter… Mais il le fallait bien. Alors, nous en avons sortis neuf, c’est-à-dire un sur trois : du jamais vu lors de nos dégustation !

Nos « coups de cœur » ? Le Moulin-à-Vent d’Arnaud Aucoeur vieilles vignes (vendu chez Cora et sur www.corawine.be à 7,39€, en promotion jusqu’au 10 avril). Et la trilogie du Château de Chenas (Juliénas, Chenas et Saint-Amour), tous trois vendus également par Cora (à 7,93€). l'adresse spécialisée dans le Beaujolais.

Avec le printemps, voilà des vins bien de saison qui font plaisir.

Avec ce millésime, le Beaujolais demeure plus que jamais « l’éclat de rire de la table » !

Voir la sélection sur http://www.leguidedachatdesvins.eu/fr

Patrick Fiévez et Jacques Gièrs

 

Thème de la dégustation: 
Beaujolais 2015 : du fruité, rien que du bonheur !
Date de dégustation: 
2017/03/15